7 avantages des 280 signes de Twitter pour la communication institutionnelle

Réputé pour sa limite trop restrictive de 140 caractères, Twitter a doublé la capacité de chacun de ses messages. Une aubaine pour la communication institutionnelle !

Voici donc sept avantages à tirer de l’augmentation du nombre de signes par tweet, surtout si vous êtes une collectivité territoriale ou une institution à la communication contrainte.

1. Écrire les noms propres en entier

Finies les initiales ou les « P. Nom » ! À vous les « Prénom Nom » dans toute leur beauté complète. Les responsables, président·e·s, maires, adjoint·e·s… en seront les premiers ravis !

2. Éviter le jargon et les abréviations

On en est conscient en tant que communicant, un document destiné au public doit être expurgé de jargons et d’absconses abréviations. Toutefois, avec les 140 signes de Twitter c’était parfois difficile à éviter.

Grâce aux 280 signes, vous pouvez oublier les codir, CM, copil ou encore PLU sans préciser de quoi il s’agit : tout le monde gagnera en compréhension.

3. Mieux exposer la complexité

La torture du twittos quand il s’agit de résumer une position, une décision ou un choix en un seul tweet bien senti. Il est toujours possible de mettre le texte en copie d’écran, ou de décliner en plusieurs tweets. Mais quel manque d’élégance.

Avec le double de signes par rapport à auparavant, la complexité inhérente à certaines situations sera plus simple à faire passer.

4. Répondre aux usagers en un tweet

Une réponse rapide et correcte, c’est ce que demandent les usagers. C’est encore mieux si ça tient en un tweet. Avec 140 signes il fallait souvent soit ajouter un lien vers une réponse plus complète, soit répondre en plusieurs fois. C’est fini.

5. Livetweeter plus calmement

Faire tenir une phrase de discours en 140 signes ce n’est pas toujours simple. Mais si en plus il faut mentionner son auteur et ajouter le hashtag de l’événement, c’est une gageure !

dkvhgu7xoaa0rza
Discours du maire de Champignac, extrait de l’album « Le prisonnier du Bouddha » (1960)

Avec les 280 signes, les discours livetweetés seront moins saucissonnés dans un thread interminable et les verbatim plus faciles à sélectionner.

6. Mieux respecter les règles typographiques

Quelle horreur : un tweet parfait mais il faut enlever l’espace avant les deux points pour gagner un signe… Cette infamie est enfin terminée (ou simplement reportée ? soyez moins bavard !).

7. Pouvoir mentionner les crédits photo

Cela va surtout faire plaisir aux photographes, et ce sera à utiliser avec parcimonie (faut-il mentionner les crédits d’une photo prise par vous-même avec l’iPhone ?), mais le gain de signes sera utile pour rappeler qui est derrière l’objectif des meilleures photos.

(Merci à Yann Douay pour cette idée.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s