Travail réalisé en cadre salarié, contractuel de la fonction publique territoriale. Le projet en question est en sommeil depuis janvier 2016.

Le Département de Seine-et-Marne souhaitait se doter d’un centre de ressources pour la vie associative. La géographie n’était pas une alliée pour cela : la Seine-et-Marne est grande et un point physique n’aurait pas convenu à tout le monde. C’est pourquoi le choix s’est porté sur un centre de ressources uniquement web avec des partenariats du monde associatif départemental.

Un site from scratch

Lancé en décembre 2015, le site Asso 77 n’était alors alimenté que de textes standards sur la vie associative. L’enjeu était de rendre ce site attractif grâce à de l’éditorial régulier et attractif :

  • relais d’informations nationales et départementales (notamment par l’agenda du monde associatif) ;
  • mise en avant des acteurs (au travers de portraits de salariés ou de zooms sur des associations seine-et-marnaises) ;
  • travail sur une arborescence plus fine qui parte des questions des bénévoles, administrateurs et salariés.

Le diaporama ci-dessous vous montre quelques exemples d’articles (portraits, interviews, listicles au ton décalé…) réalisés pour Asso 77.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des réseaux sociaux à développer

Pour toucher les acteurs associatifs au maximum, deux espaces ont été ouverts sur les réseaux sociaux :

Nous partions de zéro. Il s’agissait de convaincre les associations que ces lieux pouvaient être un lieu d’échange. Le temps a hélas manqué pour ouvrir un groupe Facebook, qui aurait sans doute été plus approprié pour cette mission.

Asso 77 : installer un nouvel interlocuteur

couv-shooting.jpegLes éditions du Contrepoint éditent les « palmarès », une liste de 30 personnes sur un sujet donné. Pour l’année 2017, de quoi parler d’autre que de la présidentielle ? L’auteur Gustav Caroll et l’illustrateur Erwann Terrier imaginent la première année présidentielle de 30 candidats sérieux ou loufoques, de Depardieu à Macron en passant par Mylène Farmer ou Manuel Valls.

Toutefois, pour l’élection de 2017, la réalité aura parfois dépassé la fiction et l’affaire Fillon a occupé tout l’espace médiatique au moment de la sortie du livre.

Pour les commandes, un site web spécifique, https://www.30-presidents.fr, a été développé.

Publicités Facebook

Pour un budget très limité, mais grâce aux possibilités de ciblage offertes par Facebook, les campagnes de publicité ont été efficaces. Le ciblage et le thème des pubs étaient adaptés en fonction de l’actualité : PenelopeGate, primaire socialiste, débat télévisé de premier tour…

Cette stratégie de newsjacking et de ciblage fin a permis d’obtenir des coûts par clic très réduits (sous les 10 centimes pour deux campagnes sur trois).

Contacts de booktubers

Une vingtaine de booktubers (surtout des booktubeuses devrait-on préciser) ont été contactés pour chroniquer 30 présidents. Ces prises de contact se sont traduites par de nombreux retours, aux publications calées sur la présidentielle.

La chaîne Youtube des Renards Hâtifs

Le collectif Nine Hank

Ce collectif dispose à la fois d’une chaîne Youtube mais aussi d’un site web qui regroupe les chroniques des membres. Celle concernant Les 30 présidents a été publiée le 23 avril 2017 : Les 30 présidents auxquels vous avez échappé (sauf un)- Pour le meilleur et pour le rire !!!

Raj Autodisciple

Le youtubeur Raj a quant à lui opté pour Instagram et sa communauté de 4774 abonnés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des booktubeurs pour 30 présidents

CxeOenUWIAANYHw

Après la COP 21 au Belushi’s de la Gare du Nord, Place to B devait être présente pour la COP 22. Ce sera le cas grâce à une présence sur place pour interviews et vidéos depuis Marrakech, et depuis Paris grâce à la Newsroom COP 22.

Écriture d’articles, traductions depuis l’anglais, relais des créations audio et vidéo des narrateurs engagés auprès de Place to B : voilà ce qui a nourri la Newsroom COP 22 tout le temps des négociations.

B COP22 : la Newsroom Place to B

La Fondation Schneider Electric était présente à Marrakech pour la COP 22, dans un riad occupé par Art of Change 21 et d’autres artistes, des inventeurs, des créateurs… Chaque soir un événement différent avait lieu et des expositions prenaient place tout au long de la semaine de négociations internationale.

En lien entre la Fondation Schneider Electric, l’agence Si Dièse et les community managers de la multinationale, sur trois continents et autant de fuseaux horaires, nous avons pu communiquer sur les supports multilingues de l’entreprise : Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram. Dans un objectif de mise en valeur de l’initiative à la fois auprès du grand public mais aussi des salariés de Schneider Electric.

COP 22 Balade avec Schneider Electric

Depuis 2015 et la COP 21 à Paris, l’ADEME Île-de-France organise des Visites Climat pour valoriser les lieux et initiatives participant à la lutte contre le réchauffement climatique.

carte-iledefrance

Avec l’agence Cito, nous avons couvert en direct, via la page Facebook de l’ADEME Île-de-France, les 10 visites de sites franciliens : en photos, vidéos et vidéo en direct.


Les résultats sur la visibilité de la page Facebook ont été radicaux, puisque la page, confidentielle jusque là avec moins de 50 « j’aime » a récolté plus de 200 clics pendant la période de promotion des visites. Les 71 publications ont généré quant à elles une audience cumulée de 16 832 (quasiment 100 % organique) et plus de 800 engagements. Du point de vue de l’audience et des engagements, la participation des partenaires des visites a été primordiale.

école en bois et paille de Rosny sous bois
Un des cartons d’invitation Facebook diffusé pour promouvoir les inscriptions

Les Visites Climat ADEME Île-de-France en live

Avec l’agence Cito, nous avons assuré en mars 2015 du conseil en amont et de l’action opérationnelle en vue d’améliorer la viralité d’une vidéo. Celle-ci faisait la promotion de l’accessibilité des commerces aux chiens guides d’aveugles, une obligation légale encore mal connue.

Retour sur une campagne web qui a été primée en 2016.

Optimisation selon les plateformes

La vidéo a été optimisée pour le partage avec deux versions, l’une pour Facebook et l’autre pour Youtube. La différence entre les deux versions reposait sur le un insert final différent pour inviter au partage en fonction de la plateforme.

Des gifs animés ont également été créés pour illustrer des tweets renvoyant à la vidéo et illustrer des articles.

obstacles

Une diffusion préparée en amont

Pour assurer une diffusion minimale de la vidéo, les adhérents de la FFAC avaient été préparés à l’opération. Les fédérations régionales relayaient auprès de leurs adhérents des contenus de teasing aux alentours de J-10, J-5, J-3, J-1… illustrés par des photos du tournage ou des images extraites du court-métrage.

Au jour J, la diffusion a été soutenue par deux partenariats avec des médias pure player, Madmoizelle et Topito. Ces derniers nous ont proposé du contenu de qualité adapté aux supports et à leurs publics.

Pour donner la parole à un autre non-voyant, une tribune dans Le Plus a été co-rédigée avec un maître de chien-guide : Magasins, cinéma… Je suis aveugle, mon chien doit pouvoir me suivre partout. C’est la loi

vigile

De bons résultats

Postée simultanément sur Facebook et Youtube, la vidéo a aujourd’hui dépassé les 200 000 vues et 15 000 partages sur Facebook et les 100 000 vues sur Youtube.

Un Prix de la Campagne Citoyenne 2016

L’agence Cito a obtenu le Prix de la Campagne Citoyenne 2016, catégorie « Associations caritatives & ONG, Progrès social/solidarité » pour cette campagne.

En voir plus.

harnais

Court-métrage “Partout avec mon chien guide” — En amont, résultats et prix